Histoire de la tielle

adrienne_virduci
Adrienne VIRDUCI, au centre de la photo.

La Tielle, une histoire singulière…
C’est en 1937 qu’Adrienne VIRDUCI (1896-1962), fut la première à commercialiser la Tielle sur le port de Sète.

Au cours des ans, la renommée du produit et le savoir-faire de cette pionnière se sont diffusés tout autour du bassin de Thau. La Tielle, le plat du pauvre.
Les pêcheurs italiens installés à Sète avaient parfois du mal à joindre les deux bouts, alors ils vendaient leurs poissons mais gardaient pour le repas de famille ces petits « pouffres » (poulpes) dont personne ne voulait.

Aujourd’hui, la Tielle est un mets typiquement Sétois, né aux confluences de la Méditerranée, de la rencontre des hommes et de leur inventivité à magnifier une ressource alors commune.
Ce « vulgaire pouffre » que le marché de l’époque ne considérait pas, s’est transformé en une institution de la gastronomie Sétoise.
Cette « tourte singulière » est née au sein d’une ville propice aux échanges et ayant, semble-t-il, toujours privilégié l’harmonie et l’assimilation autour d’un bon plat.